PompierS
Marche
Chants d'exil
Droit dans
le mur
Bats l'enfance
J'ai soif
La disgrâce
de Bach
Tableaux
d'une exposition
Rendez-vous
au Chat Noir
Tango Neruda
Le visionnaire
Wagons divaguons
Actes et Paroles

 

Mise en scène : Serge Barbuscia
Avec : Aïni Iften, Elsa Stirnemann, Laurent Ziveri

Conception sonore : Pascal Fodor / Régie Générale : Sébastien Lebert
Captation vidéo : Olivier Ducros Renaudin / Photos : Ange Esposito

L'une des plus anciennes prisons de France a fermé ses portes en Avignon en 2003 et voilà que l'un des grands groupe hôtelier mondial décide de la transformer en hôtel 5*****.
C'est à partir de ce fait divers cocasse que la Compagnie a imaginé un spectacle original « DROIT DANS LE MUR ».

«... Je pense à tous ceux qui sont « tombés »
par manque d'éducation,
Je pense à tous ceux qui sont « tombés »
par manque d'instruction,
Par manque d'amour, par manque d'équilibre,
Par manque d'argent, par manque de travail,
Par manque de Nationalité Française,
Par manque de chance, ou...
Par manque de jeunesse ..."

Jean Pierre Guéno


Pour télécharger le dossier complet du spectacle, cliquer ici...
Pour télécharger la revue de presse du spectacle, cliquer ici...
Pour voir un article de L’HEBDO - LE COMTADIN (jeudi 7 novembre 2013),
cliquer ici...


Ce spectacle s'inspire de sources multiples.

Entre fiction et réel, entre une langue poétique empruntée à Henri Michaux , Louis Aragon, Charles Beaudelaire, Jean Pierre Gueno, Georges Hyvernaud, Léo Ferré, Serge Barbuscia... et à des témoignages, des prises de paroles, des photos.

À la lisière d'un patchwork cousu finement mais où chaque morceau, chaque pièce garde d'une part, son indispensable singularité ,et d'autre part, se fond et se confond dans la construction de l'œuvre.

« Le un dans le tout et le tout dans le un ».

Abordant tour à tour le problème du Mal logement, des sans abris, mais aussi celui des conditions de détentions de nos contemporains. C'est une plongée en apnée dans la misère humaine, en affirmant notre volonté de regarder autrement tous les indigents, les détenus, les sans voix…


Quel sens peut-on trouver à l'état lamentable de nos prisons ?
Quel sens peut on trouver à la progression de la pauvreté et de la précarité ?
Au mal logement ou au "pas logement du tout" ?

Il y a comme toujours au théâtre plus de questions que de réponses. En nous engageant dans ce débat, nous nous inscrivons dans la tradition d'un théâtre politique en prise directe avec l'actualité. Il n'en demeure pas moins que notre proposition reste avant tout artistique.





site réalisé par A Rebrousse Poil prod / Marseille (© 2011)