Photo A.Fernando

12h30
BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN

d’après William Shakespeare
Adaptation de Philippe Honoré
Metteur en scène : Philippe Person

Avec
Michel Baladi ou Pascal Thoreau, Emmanuel Barrouyer, Alexandre Bidaud, Florence Le Corre, Anne Priol, Sylvie Van Cleven

Beaucoup de bruit pour rien est sans doute, aujourd’hui, une des comédies les plus populaires de Shakespeare. Il fait ici le portrait d’une société enjouée, égoïste  et superficielle, à l’intérieur de laquelle souffle un revigorant vent d’insouciance et de légèreté.
Cette adaptation situe l’action de Beaucoup de bruit pour rien, aux Etats-Unis, dans les années 50.

Bénédict et Claudio sont deux GI’s revenant de la guerre, Béatrice et Héro deux jeunes filles ne pensant qu'à chanter, s'amuser et danser sur les chansons d’Elvis. Ce sont des années d’après-guerre, des années de légère insouciance où la gaieté et la liberté s’emparent de la jeunesse. La bande son souligne l’époque.
Volontairement ramenée à 1h15, cette version ne garde que les évènements majeurs. Ici, pas de psychologie inutile, Shakespeare dépeint un monde où la chose vue ou entendue fait loi. On aime et puis on n’aime plus. On croit sans réserve ce que l’on veut bien nous faire croire. La jeunesse revendique, les certitudes ne font pas long feu, tout cela donne un rythme effréné que cette adaptation, très libre, s’est efforcée de garder.

REPRISE DU SUCCES FESTIVAL D’AVIGNON 2009
Un beau mariage entre un texte archi classique et une adaptation moderne, qui, loin de le dénaturer, en accentue au contraire la profonde loufoquerie. LIBERATION
Un magnifique swing élisabéthain. GILLES COSTAZ. LES ECHOS
Il faut sans hésiter aller à cette comédie rafraîchissante, jubilatoire et pleine d’entrain. PARISCOPE

Production :  Cie Philippe Person

 



Much ado about nothing
is one of Shakespeare’s most popular plays. A portrait of a happy, innocent, a bit shallow and self-centered society… This adaptation reduces the play to 1h15, keeping only the major events. Here, the action takes place in America, in the 50’s. Benedict and Claudio are two GI’s coming back from war, and Beatrice and Hero are two young women thinking only of singing, having fun, and dancing on Elvis’ songs. Shakespeare’s words just fly into the air, like champagne bubbles, sometimes acid, sometimes sparkling…